Petites cartes, beaucoup d'émotions

Dernière mise à jour : 20 juin

Vous en avez peut-être déjà aperçues, sur un présentoir entouré de fleurs, de savons ou de livres. Peut-être ai-je eu le plaisir de vous les présenter de vive voix lors d'un marché ou d'un évènement. Elles sont discrètes mais attrapent les curieux qui daignent poser leur regard sur elles. Depuis trois ans maintenant, les petites cartes à messages illustrées sont au coeur de mon activité.


De mains en mains

Un dessin au trait et quelques mots, imprimés délicatement sur un papier vergé et glissé dans une enveloppe marron, le tout tenant au creux de la main. Par leur format, mes petites cartes invitent à se rapprocher, pour être lues puis offertes, car c'est là leur intention : honorer les beautés discrètes à portée de chacun et la subtilité de nos liens.


Écrire et dessiner : une manière d'être au monde

Contempler un instant, s'émouvoir de sa fuite. Scruter le quotidien, les relations, l'environnement pour comprendre nos attachements, la complexité de la nature humaine. Prendre des notes, faire des croquis... Depuis des années, je remplis des carnets de choses de la vie. Page après page je donne du sens, je révèle, j'apaise... Pour moi réfléchir et mûrir passe par le stylo, par la main. Mon regard sensible est déposé sur le papier quasi quotidiennement.


Haïku et tanka, quelques mots suffisent

En 2016, la découverte des formes brèves de la poésie japonaise m'a permis d'ouvrir ces réflexions au public en les revêtant d'une apparence légère. En effet la plus connue de ces formes, le haïku, tient sur 3 petites lignes ; les plus téméraires s'imposant la rythmique de 17 syllabes (5-7-5). Son ancêtre le tanka se compose, lui, de 31 syllabes réparties sur 5 lignes (5-7-5-7-7).

Ainsi réduites, de longues pages descriptives de mon carnet sont devenues accessibles en quelques secondes, sans pour autant être amputées de leur profondeur. Car qui dit bref dit essentiel. Comme en dessin, plus un poème est épuré, plus sa charge émotionnelle doit être juste. Il ne faut pas s'y tromper, derrière les minuscules lignes se cachent parfois des heures, des jours, des semaines de réflexion !


Des saisons et des hommes

Éditées au fil des mois et des années, mes petites cartes sont l'empreinte des saisons et du temps qui passe. Des noix qui nous tombent sur la tête, le sifflement de la théière qui invite à faire une pause, la couleur des nuages qui résonne étrangement avec une humeur, un peau à peau avec un nouveau né... À l'origine personnels, ces instants de vie deviennent universels. Sur le présentoir, la lecture des cartes s'enchaîne comme les page d'un album de famille. Si en lisant quelqu'un dit "tiens, celle-ci c'est moi, c'est nous", alors je suis contente.


Valoriser la mélancolie


Les japonais nomment :


Hosomi l'attention portée aux choses infimes, aux formes de vie les plus fragiles


Yûgen une conscience intense de l’univers, de ses mystères et de sa beauté


Hakanasa l'éphémérité d'un instant.


Mono no aware la conscience poignante et mélancolique de la fugacité de toutes choses.


Kigo un mot utilisé dans un haïku pour faire référence à une saison (le tournesol pour l'été ; la fumée de cheminée pour l'hiver...).


Saijiki l'almanach poétique référençant les mots de saisons (kigo).


Kireji un mot de césure utilisé dans un haïku pour marquer une pause et attirer l'attention sur une partie du poème.


Wabi Sabi le concept esthétique basée sur la sobriété, la modestie en harmonie avec la nature (wabi) et l'émotion née de l'impermanence, de l'usure de tout ce qui vit (sabi).



C'est parfois les mots d'une langue étrangère qui nous racontent le mieux et nous révèlent.



Points de ventes


Mes cartes sont disponibles sur ma boutique en ligne ou dans ces points de vente ci dessous. Leur sélection dépend de l'état des stocks et du choix des vendeurs. De nouveaux modèles sont créés chaque année.


L'Arbresle

- La pépite verte (2 Av. Pierre Semard)

- Ferrière Fleurs (27 Rte de Sain-Bel)


Lyon 5e

- Librairie la Virevolte (4 rue Octavio Mey)


Bordeau

- Lodge (6 Rue du Pas-Saint-Georges)


(#haiku #tanka #waka #poésie #poèmescourts)