PLAN DU SITE

Accueil

À propos

Agenda

Contact

©2019 by Edith Silva.

  • facebook edith silva
  • instagram edith silva
  • tumblr edith silva

L'art de la contemplation

 

Écrire un haïku ou un tanka est avant tout une histoire de regard, d'attention portée au monde. Il s'agit de sentir dans un détail - une feuille qui tombe bruyamment, un papillon que l'on ne veut pas effrayer ou encore une théière qui siffle - le poids d'un instant unique et riche. 

En cela, l'écriture de poèmes courts est devenue ma manière de prendre des photos : observer, ressentir et arrêter le temps.

Haïku et tanka

 

Dans le domaine du poème courts, les japonais sont les maîtres avec les formes du Waka. La plus populaire, le haïku, se traduit par trois petites lignes réparties, pour les plus téméraires, de la manière suivante : 5-7-5. Si le haïku est populaire en Occident, son ancêtre le tanka l'est moins. En français, il se compose de 41 syllabes, commence comme un haïku (5-7-5) et se termine par deux lignes de 7 syllabes chacune. 

La force des poèmes courts

 

Révéler le beauté d’un instant avec quelques traits ou quelques mots, voilà l’exercice auquel ma main et mon esprit aiment se confronter. Plus un poème ou un dessin est épuré, plus la charge émotionnelle doit être juste.

EXEMPLE DE TANKA :

"Journée de printemps

après avoir observé

longuement le ciel

l'impression d'avoir parlé

avec un très vieil ami"

édith silva

Les japonais nomment...

"Mono no aware"

La conscience poignante et mélancolique de la fugacité de toutes choses.

"Saijiki"

L'almanach poétique référençant les mots de saisons (kigo).

"Kireji"

Un mot de césure utilisé dans un haïku pour marquer une pause et attirer l'attention sur une partie du poème.

"Kigo"

Un mot utilisé dans un haïku pour faire référence à une saison (le tournesol pour l'été ; la fumée de cheminée pour l'hiver...).

"Wabi sabi"

Le concept esthétique basée sur la sobriété, la modestie en harmonie avec la nature (wabi) et l'émotion née de l'impermanence, de l'usure de tout ce qui vit (sabi).

"Hakanasa"

L'éphémérité d'un instant.

"Waka"

Le genre de poésie japonaise - comprenant principalement le tanka et le haïku - se distinguant de la poésie "à la chinoise" appelée Kanshi.

"Yûgen"

Une conscience intense de l’univers, de ses mystères et de sa beauté

"Hosomi"

L'attention portée aux choses infimes, aux formes de vie les plus fragiles
 

Mes réalisations

fete des meres 2.png

Poésie à l'honneur des parents

Chaque année, au moment de la fête des mères et des pères, je remarque que la vie est passée. Ce n'est plus tout à fait la même mère, plus tout à fait le même père. Moi aussi, j'ai changé. Alors je continue à leur offrir de petites attentions pour célébrer nos liens qui changent mais qui durent...

En savoir plus

46077484_728606854168373_275446045217914

Recueil illustré de haïkus

"Le Japon, 100 instants

de voyage"

Présenté en novembre 2017 au Rendez-vous du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand, mon recueil de haïkus est disponible en librairies et sur internet depuis le 13 novembre 2018. 

En savoir plus

53334461_798964683799256_341106043232295

Poésie illustrée des transports en commun

Métro, tramway, bus, train... Moments de transition, bains de foule, scènes de vie quotidienne... Pendant quelques mois, j'ai décidé d'enlever mes écouteurs et de lever un peu les yeux dans ces lieux publics où l'on cherche souvent à s'évader...

En savoir plus

20638986_465891337106594_153584875270286

Cartes issues du recueil de haïkus

En attendant l'édition de mon recueil, j'ai imprimé quelques extraits au format cartes postales, comme une mise en bouche. Certaines sont encore disponibles à la librairie La Virevolte (Lyon 5).

marche de noel edith silva.jpg

Petites cartes haïkus d'hiver

Le marché de Noël de Villeurbanne fut l'occasion d'imprimer sur un joli papier vergé, 18 haïkus d'hiver accompagnés de leurs illustrations au stylo noir. De la poésie comme cadeau de Noël, et pourquoi pas ?

En savoir plus